Le grog : la boisson qui soigne les maux de l’hiver

Le grog est l’inévitable remède de grand mère dès que nos premiers symptômes grippaux apparaissent. 

Souvent à base d’alcool, il réduit nos rhumes et nos maux de gorge à néant. Retour sur ce remède ancestral aux milles déclinaisons.

Le grog qu’est-ce que c’est?

grog

@medisite

Le grog est une boisson chaude souvent consommée l’hiver lors des premiers symptômes grippaux. Il fait monter la température du corps et le fait transpirer. Le corps va alors éliminer les toxines et combattre les agents infectieux. Le moment propice pour boire son grog est le soir au moment d’aller se mettre au lit. Un par jour suffit à enrayer la maladie.

Peu importe les recettes de grog, la base reste toujours la même: jus de citron, miel et eau chaude. Préférez le miel de thym qui est réputé pour ses vertus médicinales et pour prévenir les maladies infectieuses, respiratoires et digestives. Le citron quant à lui est un très bon anti-inflammatoire.

Recettes du grog à base de rhum

grog

@medisite

Par définition, le grog se boit avec du rhum. L’original se compose seulement de trois cuillère à soupe de rhum, d’un jus de citron, d’une cuillère de miel et d’un peau d’eau chaude. Il existe des déclinaisons mais la base reste toujours la même. Vous pouvez par exemple ajouter de l’ail. Coupez-le en lamelles, placez-le dans 10cl d’eau et portez à ébullition. Mélangez ensuite au reste du grog. Il est également possible d’ajouter du thym que vous pouvez faire infuser au préalable dans 10cl d’eau chaude.

--- Publicité : ---

L’un des grogs au rhum les plus sollicités est celui avec de la cannelle. Pour cela, ajoutez à la base du grog deux clous de girofle et un bâtonnet de cannelle avant d’arroser avec de l’eau bouillante. Vous pouvez agrémenter cette recette en y ajoutant un petit verre de cidre. Une des variantes les plus connues est celle à base de lait. Il suffit de remplacer l’eau bouillante par du lait chaud pour un grog très gourmand.

Recettes du grog à base de whisky

grog

@lebonbon

La base du grog au whisky est la même que celle avec du rhum: 3 cuillères d’alcool, un jus de citron, une cuillère de miel et de l’eau chaude. Vous pouvez la décliner en ajoutant un bâton de cannelle et un peu de cardamone pour un grog au whisky plus épicé.

Le grog aux airelles est une recette très connue elle aussi. Il faut verser l’eau bouillante sur un bâton de cannelle et y ajouter des zestes d’oranges. Il faut ensuite verser 5 cuillères à soupe de jus d’airelles et 5 cuillères à soupe de whisky. Pas de citron ni de miel dans celui-là.

Recettes du grog sans alcool

grog

@aufeminin

Pour ceux qui n’aiment pas l’alcool ou qui ne souhaitent pas en consommer tout simplement, le grog existe aussi en version light. Une très bonne recette consiste à verser le jus d’un citron avec des clous de girofle dans un verre recouvert d’eau bouillante. On peut ensuite l’agrémenter avec une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié, de cannelle et de thym. Il suffit d’une cuillère a soupe de miel et vous pouvez déguster.

Une autre alternative consiste à faire bouillir de l’eau avec deux clous de girofle, une étoile de badiane, un bâton de cannelle et du gingembre râpé. Versez ensuite dans un verre avec le jus d’un citron, une cuillère à soupe de miel et de la cannelle en poudre pour plus d’intensité. Ce grog épicé devrait vite vous guérir.

--- Votre article continue après la Publicité ---


Le grog : la boisson qui soigne les maux de l’hiver
4.9 (97.14%) 14 votes

Articles populaires