14 Astuces pour payer moins d’impôts à la source

Tous les contribuables français déclarent chaque année leurs revenus, depuis 2019 la France prélèvent désormais les impôts à la source, c’est à dire que les entreprises collectent l’impôt directement sur la fiche de paie.

Beaucoup d’entre nous seront surpris de voir cette saisie sur salaire et se demande comment payer moins d’impôts. Plusieurs astuces vous permettront d’alléger vos impôts selon votre profil et vos envies.

Comment payer moins d’impôts et réduire le taux de prélèvement à la source :

1. Se Marier ou se Pacser

se marier

Se marier ou se pacser vous permet de bénéficier de réductions d’impôts grâce au foyer fiscal, ainsi vous disposerez de 2 parts fiscales.

Attention de bien choisir entre une déclaration commune ou séparée, selon les écarts de revenus votre taux d’imposition sur votre prélèvement à la source peut être en votre défaveur.

Dans la majorité des cas le taux unique est plus avantageux que l’ancien système, celui ci est appelé Flat Tax et comprend l’impôt sur le revenu (12,8 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %)

2. Faire des enfants

Faire des enfants

Si vous êtes en couple et que vous décidez de devenir parents, vos deux premiers enfants apporteront chacun 1/2 part fiscale supplémentaire, et votre 3eme et 4eme enfant apporteront chacun 1 part supplémentaire.

À partir de votre 3eme enfant, chacun vous apporteront une part fiscale supplémentaire et viendront réduire votre taux de prélèvement à la source.

3. Acheter un bien immobilier neuf

bien immobilier neuf

Afin de renouveler l’offre de logements en France, l’état met en place depuis de nombreuses années des incitations fiscales afin d’investir dans des logements neufs. Il s’agit d’une réduction d’impôt pour l’investissement locatif. La dernière loi en date est la loi Pinel qui a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

Celle ci vous permet de réduire jusqu’à 21% vos impôts sur le revenu avec un plafond de 63 000€ d’économies d’impôts. Cependant cette défiscalisation est soumise à plusieurs conditions :

  • Plafonnée à 300 000 € par personne et par an.
  • Plafonnée à 5 500 € par m² de surface habitable.
  • Le taux varie selon la durée d’engagement de location (6 à 9 ans consécutifs).
  • Le logement doit être loué comme habitation principale.
  • Le loyer ne peut pas dépasser certains plafonds.
  • Le locataire ne doit pas faire partie de votre foyer fiscal.

4. Rénover un bien immobilier ancien

bien immobilier ancien

Afin d’aider les ménages à faire des économies d’énergie et assurer la transition énergétique de la France, l’état a mis en place une incitation fiscale pour toute personne entreprenant des travaux d’économie d’énergie.

Cette incitation est sous forme de crédit d’impôt donnant droit à une déduction s’élevant jusqu’à 30% du montant des dépenses. Attention cependant au montant des dépenses, elles ne doivent pas être supérieures à 8000€ pour une personne vivant seule (majoré de 400€ avec une ou plusieurs personnes à charge, et 200€ par enfant en garde alternée) et 16 000€ pour un couple marié ou pacsé.

Cette défiscalisation est également soumise à conditions :

  • Votre logement doit être votre résidence principale.
  • Votre logement doit avoir plus de 2 ans.
  • Les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié RGE.
  • Les dépenses effectuées doivent être éligibles, parmi celles ci on retrouve : Les chaudières, les appareils de régulation du chauffage, l’isolation thermique comme les murs / toiture / fenêtres / volets isolants, ainsi que de nombreux autres équipements.

5. Investir dans des SCPI Fiscales

scpi fiscales

Si l’achat d’un bien immobilier ou sa rénovation ne sont pas d’actualité pour vous, vous pouvez également opter pour un investissement dans des SCPI.

Les sociétés civiles de placement immobilier sont aussi appelées “pierre-papier”, elles vous permettent d’effectuer un placement immobilier, souvent des bureaux professionnels, que vous détenez sous forme de parts. Ces investissements ont pour réputation d’avoir de bons rendements, et dans le cas présent peuvent faire l’objet d’une réduction d’impôts.

Les SCPI concernées sont :

--- Publicité : ---

  • SCPI Pinel : 21% jusque 300 000$/an.
  • SCPI Malraux : 18% jusqu’à 400 000€ sur 4 ans.
  • SCPI Déficit Foncier : Jusqu’à 10 700€ imputables sur vos revenus.

6. Investir dans un FCPI ou un FIP

FCPI

Les FCPI aussi appelées fonds commun de placement dans l’innovation, vous permettent de déduire jusqu’à 18% de la somme investie de vos impôts. Vous devez toutefois tenir compte du plafond fixé à 2160€ pour une personne seule et 4320 si vous êtes marié ou pacsé.

Les FIP aussi appelés fonds d’investissement de proximité, fonctionne de la même manière qu’un FCPI et ouvre au même taux d’exonération fiscale.

Attention toutefois à veiller que la détention de vos titres ait une durée égale ou supérieur à 5 ans, sans quoi l’exonération serait caduque.

7. Investir dans la Presse écrite

presse ecrite

En souscrivant au capital d’une entreprise de presse vous pourrez déduire 30% de cet investissement de vos impôts. Cette réduction d’impôts peut même grimper à 50% si l’entreprise dispose du statut d’entreprise solidaire de presse d’information. 

Cette réduction d’impôts est soumise à plusieurs obligations :

  • Limite de 5000€ pour 1 personne.
  • Jusque 10 000 euros pour un couple marié ou pacsé.
  • Détenir les titres durant 5 ans au moins.
  • Société de presse soumis à l’impôt sur les sociétés.
  • Presse écrite ou en ligne.

8. Les réductions exceptionnelles

reductions exceptionnelles

Pour les personnes ayant des revenus modestes, l’état français a mis en place des remise gracieuses exceptionnelles. La réduction d’impôts est de 20% et est décerné selon certains critères :

  • Foyers dont les revenus ne dépassent pas 18 685€, puis 3 737 € par demi-part supplémentaire.
  • Une dégressivité est appliquée pour les foyers dont les revenus se situent entre 18 685 et 20 705 €.

9. Faire des dons

faire des dons

Les dons que vous versez à des organismes peuvent faire l’objet d’une réduction d’impôts à condition que que celui ci soit reconnu d’utilité publique. Ainsi vous pouvez déduire 75% de la somme versée jusque 531€ et 66% au dela de cette somme.

Vous pourrez faire votre déclaration de dons et ils viendront diminuer votre impôt à la source.

10. Embaucher une personne d’aide à domicile

aide a domicile

Vous avez besoin d’aide pour garder vos enfants, faire le ménage, le repassage, aider vos enfants à faire leurs devoirs ?

Vous pourrez déduire 50% des coûts sur votre impôt à la source dans la limite de 12000€ par an.

11. Ouvrir un plan épargne retraite

epargne retraite

Le PERP aussi appelé plan d’épargne retraite populaire vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux. En effet les sommes que vous allez verser viendront réduire votre impôt à la source à hauteur de 10% de vos revenus et/ou 10% du plafond annuel de la sécurité sociale.

12. Investir dans une PME

PME

Qu’il s’agisse de votre propre entreprise ou non, investir dans le capital d’une PME vous permettra de déduire 18% des montants que vous aurez versé.

Les montants sont limités à 50 000€ pour une personne seule et 100 000€ si vous êtes en couple sous la même imposition.

13. Bénévole dans une association

bénévole association

Cette réduction d’impôts est la plus méconnue en France. Si vous êtes membre d’une association loi 1901 vous pourrez alors déduire tous les frais kilométriques pour vous y rendre. Cela fonctionne aussi pour vos enfants, vous pourrez déduire les frais de trajet pour emmener votre enfant à son sport ou pour des activités culturelles !

14. Se syndiquer

syndicats

Vous pourrez déduire 66% des cotisations syndicales versées sur le montant de vos impôts. Une incitation de l’état à prendre part au débat et à la défense de vos droits. Attention toutefois, si vous avez opter pour la déduction de frais réels vous ne pourrez pas bénéficier de ce crédit d’impôts.

--- Votre article continue après la Publicité ---


14 Astuces pour payer moins d’impôts à la source
5 (100%) 7 votes